Le revolver modèle 1873
à destination de la marine.


Un peu plus sur le revolver d'ordonnance modèle 1873:


Articles sur le 1873 et les revolvers d'ordonnance Français:

NEW






Le Revolver modèle 1873 de marine

revolver 1873 de marineSuite à l'adoption, en 1873, par l'armée de terre du revolver modèle 1873, la marine aussi souhaite remplacer ses armes de poing. Toutefois, il lui faudra attendre que les commandes de l'armée de terre soient réglées. Les 1873 de marine sont donc livrés dès 1877. Ils diffèrent légèrement des 1873 terre, et notamment au niveau du calibre, et des marquages.


Le revolver modèle 1873 de marine s'illustrera dans le monde entier, au mains de la marine et de la coloniale. Il voyagera et sera utilisé tout au long des guerres de colonies (second empire colonial Français), et notamment lors de la guerre franco-chinoise (Tonkin, Chine impériale, Annam) entre 1883 et 1885, Indochine, Afrique (1ère expédition de Madagascar en 1881-1882, ...), etc


Marins français à l'entraînement au tir au revolver mle 1873Marins Français à l'entraînement au tir au revolver modèle 1873. Carte postale. Entre 1886 et 1892.


Les revolvers de la marine, avant 1873


Le Lefaucheux 1858 de Marine

la marine Impériale, dans les années 1850, souhaite faire évoluer son armement individuel, et notamment les pistolets modèles 1837 et 1849 à un coup.

Entre 1856 et 1857, elle test donc différents revolvers:

Les 2 premiers sont rejetés par la commission pour plusieurs raisons: lenteur du chargement, une trop grande sensibilité à l'air marin: corrosif pour le métal, et qui altère les cartouches papiers.


C'est donc le Lefaucheux qui sort vainqueur de ces tests. Déjà connus, car largement adopté par les soldats et officiers lors de la guerre de 1870, les revolvers Lefaucheux sont réputés pour leur robustesse, et leur rechargement rapide, grâce à la cartouche à broche.

Lefaucheux de marine modèle 1858

Lefaucheux de marine modèle 1858. Crédit photo: JL


Le nouveau revolver est agréé par la Marine le 27 Octobre 1857, et adopté officiellement en tant que "Pistolet-Revolver Modèle 1858" le 4 Mars 1859.

Le 1858 de marine, fabriqué en arsenal d'état, subira plusieurs transformations (1867 et 1873), dont une modification du revolver pour tirer la cartouche de 12mm de marine (1858.N.T).

Lefaucheux de marine modèle 1858N (modification de 1867)

Lefaucheux de marine modèle 1858N (modification de 1867). Crédit photo: JL

Lefaucheux de marine modèle 1858NT (modification de 1873)

Lefaucheux de marine modèle 1858NT (modification de 1873). Crédit photo: JL


Le Lefaucheux 1870 de marine

En 1868, La Marine souhaite passer une commande avec Eugène Lefaucheux, pour 4000 revolvers supplémentaires, du type 1858. Elle ne s'adresse pas aux manufactures d'état, car elles sont surchargées de travail.
Lefaucheux, qui prépare déjà des armes à cartouche à percussion centrale propose à la commission d’artillerie de Vincennes un prototype de son futur modèle 1870.

Lefaucheux 1870 de marine

Crédit photo: JL

L'arme est testé pendant 2 ans (à Vincennes, et sur 2 bâtiments: le Louis XIV et le Savoie), et subit de nombreuses modifications. Le revolver est accepté le 3 Février 1870, le marché souscrit le 10 Février 1870, mais non mis à éxécution à cause de la guerre. Les premiers revolvers mle 1870 ne seront livrés (à Cherbourg) que le 5 Février 1872.

Le revolver Lefaucheux 1870 de marine utilise la cartouche 12mm à poudre noire.


Le revolver 1873 de marine

L'utilisation du revolver modèle 1873 par l'armée de terre prouve à la marine que la cartouche de 11mm utilisée n'est pas assez puissante. Elle entreprend donc de modifier (dans l'attente que la manufacture de Saint Etienne puisse traiter sa commande de revolvers mle 1873) ses revolvers Lefaucheux modèle 1858, pour les adapter à la plus puissante cartouche de marine de 12mm à percussion centrale, déjà utilisée par les Lefaucheux 1870 de marine.


C'est à partir de 1877 que la marine recevra ses premiers revolvers modèle 1873 en calibre 12 mm (430 revolvers). Toutefois, dès 1886, les revolvers modèle 1873 de marine seront livrés en calibre 11m73. En effet, suite à l'épuisement des stocks de la cartouche "Mle 1870 calibre 12mm marine" fabriquée par les Établissements Gévelot à Issy-les-Moulineaux, la marine adopte le calibre de l'armée de terre. Mais ses revolvers font toujours l'objet d'une commande à part.

revolver mle 1873 de marine

Crédit photo: JL


Les différentes commandes de la marine

La première commande, qui porte sur 13 188 exemplaires du revolver mle 1873 en calibre 12mm est réalisée sur les années suivantes:


Années Numéros de série Nombres d'armes livrées
1877 430
1878 3 340
1879 1 240
1880 70
1881 50
1882 1 910
1883 3 573
1884 1 175
1885 200
1886 1 200

La 2e commande porterait sur (environ) 6 711 revolvers mle 1873 en calibre 11mm, répartis comme suit:


Années Numéros de série Nombres d'armes livrées
1886 13 189 à 15 000 1811
1887 15 000 à 19 900 4 900

Ces chiffres nous sont donnés par le capitaine Raymond Dubessy (pour le 1er tableau), dans son ouvrage Historique de la Manufacture d'Armes de Guerre de Saint-Etienne, et par Rolf Müller (pour le 2e tableau).
Ici aussi, comme pour les relevés du 1873 terre, il existe des écarts entre ce qui à été écrit et ce qui est existe réellement.

Celà peut s'expliquer par le fait que les documents consultés par Dubessy étaient en fait les prévisionnel de production (les commandes) et non pas les comptes rendus exacts de la production.


Les spécificités et marquages des revolvers mle 1873 de marine

Légionnaire en 1883Ces revolvers destinés à la marine gardent, en grande partie, les mêmes marquages que les modèles 1873 destinés à l'armée de terre.
C'est principalement au niveau des marquages des numéros de série que la règle change, ainsi qu'aux marquages spécifiques à la munition.


Pour toutes les revolvers 1873 destinés à la marine le numéro de série ne comporte que des chiffres. Aucune lettre devant.


Spécificités et marquages des 1873 de marine en 12mm (première série)

Les revolvers 1873 de marine de la première série sont tous en calibre 12mm.

Seul le barillet à été modifié, par un réalésage de chacune des 6 chambres, pour accepter cette cartouche, le canon restant inchangé.


Pour reconnaître ces 1873, en plus du numéro de série sans lettres préfixe, on retrouve:

  • Un marquage "Mle 1873.M" sur le dessus du canon (centré). Le "M", ne signifie pas, ici, "Marine", mais "Modifié".

marquage Mle 1873 M, sur le canon du revolver modèle 1873 de marine

  • La lettre "M" est apposée sur la face avant du barillet. (Ici aussi, le "M" signifie "Modifié", et non "Marine").

Marquage M sur la barillet d'un revolver 1873 de marine

  • Une ancre de marine est frappée sur la calotte de crosse.

Ancre sur la calotte d'un revolver 1873 de marine


De plus, les chambres du barillet présentent un alésage visible, afin de chambrer la cartouche de 12mm.


Photos d'un revolver modèle 1873 de marine de la première série, en calibre 12mm:

Revolver 1873 de marine 12mm

Revolver 1873 de marine 12mm

Marquage de la Manufacture d'armes de Saint Etienne

Marquage de l'année sur le canon d'un 1873 de marine

Marquage controleur et acier sur le canon d'un 1873 de marine

Revolver 1873 de marine 12mm

Revolver 1873 de marine 12mm: mécanisme et marquage

Ancre de calotte sur le revolver mle 1873 de marine

Marquage Mle 1873.M sur le canon d'un revolver 1873 de marine

Barillet du 1873 de marine: 12mm et alésage visible

Crédit photos: Forum oldguns-blackpowder.


Spécificités et marquages des 1873 de marine en 11mm (deuxième série)

Cette 2e série de 1873 marine est désormais chambrée en 11mm (calibre 11mm73), il n'y a donc plus de raisons de faire apparaître le "M" de "Modifié".

Seul un examen approfondi du numéro de série vous révelera qu'il s'agit d'un 1873 de marine, 2e commande. En effet, sur ces modèles aussi, le numéro de série ne possède pas non plus de lettre en préfixe.

On retrouve donc un marquage "Mle 1873" sur le dessus du canon, ainsi que l'ancre sur la calotte de crosse.


Photos d'un revolver modèle 1873 de marine de la deuxième série, en calibre 11mm:

Revolver 1873 de marine 11mm

Revolver 1873 de marine 11mm

Marquage de la Manufacture d'armes de Saint Etienne

Marquage de l'année sur le canon d'un 1873 de marine

Marquage controleur et acier sur le canon d'un 1873 de marine

Revolver 1873 de marine 11mm

Revolver 1873 de marine 11mm: mécanisme et marquage

Ancre de calotte sur le revolver mle 1873 de marine

Barillet du 1873 de marine: 11mm

Marquage Mle 1873 sur le canon d'un revolver 1873 de marine

Crédit photos: Forum oldguns-blackpowder.


Les 1873 "infanterie de marine"

Pierre Albert Leroux: Infanterie de Marine 1886Soyons clair une bonne fois pour toutes, ces exemplaires n'existent pas.

On retrouve régulièrement à la vente des "1873 infanterie de marine", qui possèdent une ancre sur la calotte de crosse, et parfois un numéro de série avec lettre préfixe, et parfois non.

Il n'y a jamais eu de 1873 réalisés spécifiquements pour l'infanterie de marine.

Un 1873 Infanterie de marine peut être:

  • Un revolver modèle 1873 marine 2e commande (marquage "Mle 1873" sur le canon, numéro de série sans lettre préfixe, ancre sur la calotte de crosse).
  • Un 1873 terre (numéro de série avec une lettre préfixe, marquage "Mle 1873" sur le canon), sur lequel quelqu'un à gravé une ancre de marine sur la calotte de crosse (On en croise régulièrement), voir à même rajouté un "M" sur le dessus du canon (après "Mle 1873"), ce qui se verra instantanément, en raison du décalage vers l'avant de ce marquage.

Dans le 2e cas, l'arme perd une partie de sa valeur en collection, puisque des marquages non historiques ont été apportés par un vendeur indélicat, dans l'espoir de vendre plus cher un revolver historique.



On constate aussi, sur les exemplaires de marine, que certains possèdent un drageoir (sur le barillet) individuel, et d'autres un drageoir commun. Il y a donc eu une évolution du drageoir, mais aucune documentation d'époque ne nous permet de certifier la date de ce changement.

En reconnaissance, gravure de Rollet de l'Isle dans Au Tonkin et dans les mers de Chine (1886)

Dessin de Rollet de l'Isle, "Au Tonkin et dans les mers de Chine"(1886).


E. Prudhomme, Légion étrangère, siège de Tuyen-Quay (1884-1885)

Dessin de Maurice Mahu (1878-1929), "E. Prudhomme, Légion étrangère, siège de Tuyen-Quay (1884-1885)".
Crédit Photo (C) Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Fuzeau


Le commandant Godart, commandant le bataillon du 23e de ligne, campagne du Tonkin, 1883-1885

Dessin de Maurice Mahu (1878-1929), "Le commandant Godart, commandant le bataillon du 23e de ligne, campagne du Tonkin, 1883-1885". Notez l'étui jambon.
Crédit Photo (C) Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Anne-Sylvaine Marre-Noël


Sous-lieutenant Boutaire 11e ligne, Tonkin 1883-1885

Dessin de Maurice Mahu (1878-1929), "Sous-lieutenant Boutaire 11e ligne, Tonkin 1883-1885". Notez l'étui jambon.
Crédit Photo (C) Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Anne-Sylvaine Marre-Noël


Aérostiers militaire - tonkin 1884-1886: lieutenant et capitaine

Dessin de J.E.Hilpert, "Aérostation militaire. - Tonkin 1884-1886 Lieutenant en paletot, capitaine en kéo". Notez les étuis jambon.
Crédit Photo: revue Le Passepoil, 29e année (1949)


Tenue de campagne de la troupe - Artillerie de Campagne - campagne du Dahomey en 1898, par Alphonse Lalauze en 1906

Artillerie de Marine, Tenue coloniale - Campagne du Dahomey en 1898, par Alphonse Lalauze en 1906.
Notez les étuis jambons.



Tableau des numéros de séries du revolver 1873 de marine:


Tableau des 1873 de marine rencontrés:


Année sur le canon Année de fabrication réelle Numéros de série Numéro de série court Marquage du modèle "M" au dessus de la crosse ? Ancre sous la poignée? calibre
S.1877 507 F 7 Mle 1873.M Non Oui
S.1878 1563 P 63 Mle 1873.M Oui Oui
S.1899 3046 F 46 Mle 1873.M Oui Oui 12 mm
S.1878 3884 N 84 Mle 1873.M Oui Oui
S.1882 5951 J 51 Mle 1873.M Oui Oui 12 mm
S.1883 8581 K 81 Mle 1873.M Non Oui 12 mm
S.1883 9220 H 26 Mle 1873.M Non Oui
S.1883 9220 M 20 Mle 1873.M Non Oui
S.1883 10038 P.P A 38 Mle 1873.M Oui Oui
S.1884 10819 P.P I 19 Mle 1873.M Oui Oui
S.1884 11104 P.P L 4 Mle 1873.M Oui 12 mm
S.1885 11432 O 32 Mle 1873.M Oui Oui 12 mm
S.1891 11457 Mle 1873.M Oui Oui 12 mm
S.1886 11635 Mle 1873.M Oui
S.1886 12345 Mle 1873.M Oui
S.1886 1887 15461 C 61 Mle 1873 Oui Oui 11 mm
S.1886 1887 16217 K 17 Mle 1873 Non Oui 11 mm
S.1886 1887 16338 Mle 1873 Oui Oui 11 mm
S.1887 1887 17363 Mle 1873.M Oui
S.1887 1887 17843 B 43 Mle 1873 Oui Oui
S.1887 1887 17883 Mle 1873.M Oui
S.1887 1887 18170 Mle 1873 Oui 11 mm
S.1887 1887 18182 E 82 Mle 1873 Non Oui 11 mm
S.1887 1887 18297 F 97 Mle 1873 Oui Oui 11 mm
S.1887 1887 18439 H 39 Mle 1873 Oui Oui 11 mm


Certains revolvers mle 1873 de marine possèdent un marquage P.P sur le canon, devant le numéro de série.
Il s'agirait vraisemblablementd'un marquage de la Police Portuaire.

revolver 1873 marine P.P

Toutefois en l'absence de document spécifiant que ce marquage à bien été appliqué, et de sa signification, cela reste une hypothèse (Préfecture de Paris à aussi été avancé).


La cartouche de 12mm marine

En cours de rédaction...

Paquet de cartouches 12 mm 73 pour le revolver mle 1873 de marine

Paquet de cartouches 12 mm 73 pour le revolver mle 1873 de marine

Paquet de cartouches 12 mm 73 pour le revolver mle 1873 de marine

Crédit photos: iaaforum.org

Cartouches en calibre 12mm de marine pour le revolver mle 1873 de marine, fabrication Gévelot et Gaupillat.


L'étui ouvert spécifique à la marine

Les troupes de marine et des colonies portent réglementairement l'étui jambon sur l'uniforme. Toutefois, la marine à parfois utilisé un étui bien spécifique, en lieu et place de cet étui jambon.

tenue coloniale modèle 1883 avec port de l'étui jambon.

Sous-lieutenant de l'armée coloniale: dolman modèle 1883 et port de l'étui jambon.
Crédit photos: military-photos.com.


Il s'agit d'un étui passant, ouvert, laissant apparaître une grande partie de l'arme.

On l'aperçoit sur des images d'époques, et sur quelques photos, on retrouve son remplaçant pour le modèle 1892.

En agrandissant la carte postale suivante:

Marins à l'entrainement au tir au revolver 1873

On distingue les étuis:

Marins à l'entrainement au tir au revolver 1873


Rollet de l'Isle, dans son livre "Au Tonkin et dans les mers de Chine", écrit entre 1883 et 1884 (et publié en 1886) croque des marins portant cet étui spécifique:

Gravure d'un marin, de Rollet de l'Isle dans Au Tonkin et dans les mers de Chine (1886)Gravure d'un marin, de Rollet de l'Isle dans Au Tonkin et dans les mers de Chine (1886)Gravure d'un marin, de Rollet de l'Isle dans Au Tonkin et dans les mers de Chine (1886)


On retrouve ce genre d'étui pour le revolver modèle 1892:

Marin portant un étui ouvert et revolver 1892, en 1909

Exercice du revolver, carte postale Marine Nationnale

Exercice de revolver à bord d'un cuirassé, carte postale Marine militaire française


Etui très proche, mais de facture civile (pour le 1892 également):

Revolver 1892 et etui ouvert civil

Crédit photos: Forum TCAR.


Le revolver modèle 1874 de marine

Construit à seulement 1 316 exemplaires, le revolver modèle 1874 de marine et le plus rare des 1873 - 1874.

Réservé aux officiers de la marine, le 1874 de marine est adopté le 10 Septembre 1877 (selon le Livre d'or de l'infanterie de la marine, par Victor-Éleuthère NICOLAS, capitaine d'infanterie de Marine et officier d'académie, 1891), et utilisé dès 1878. Il utilise les cartouches de 12mm de la marine, contrairement au modèle 1874 classique qui utilise la cartouche de 11mm.


Fabrication du revolver 1874.M:

Années Nombres d'armes livrées
1878 880
1880 286
1882 150

Quelques revolver mle 1874.M portant la mention S.1886 (donc fabriqués en 1886) parfaitement authentiques ont été vus dans plusieurs collections (une centaine, tout au plus).


Les marquages du revolver mle 1874 de marine

Au niveau des marquages, le 1874 de marine reprend le même principe que les revolvers mle 1873 de marine de la première série, à savoir:

  • Mle 1874.M sur le canon ("M" pour "Modifié")
  • numéros de série sans lettre préfixe
  • lettre "M" sur l'avant du barillet, indiquant la modification pour la cartouche de 12mm

en complément des marquages habituels.


Par contre, le 1874 de marine ne possède pas d'ancre sous la calotte pour la simple et bonne raison qu'il s'agit d'un revolver d'officier, et qu'il n'est donc pas réceptionné par la marine (qui apposait elle-même l'ancre sur ses armes), mais bien par l'officier à titre individuel.


Revolver 1874 M

Revolver mle 1874 de marine

Marquage Mle 1874.M sur le canon

Numéro de série d'un revolver modèle 1874 de marine

Marquage manufacture d'armes de Saint Etienne

Poinçons sur le canon du controleur et de l'acierie

Marquage de l'année sur le canon d'un 1874 de marine

Revolver modèle 1874 de marine

Revolver modèle 1874 de marine


On peux voir un autre revolver mle 1874 de marine ici.