Documentation technique
du revolver modèle 1873


Un peu plus sur le revolver d'ordonnance modèle 1873:


Articles sur le 1873 et les revolvers d'ordonnance Français:

NEW

  • La naissance du Revolver modèle 1873

    Le Chamelot et Delvigne 1871

    Le Galand de Guerre (1872)

    Le revolver de Dartein (1872)

  • Le revolver 1873: une longue carrière
  • Les remplaçants du revolver modèle 1873:

    Le revolver d'ordonnance modèle 1874

    Le revolver d'ordonnance modèle 1885

    Le revolver d'ordonnance modèle 1887

    Le revolver d'ordonnance modèle 1892

  • Le revolver modèle 1892 Espagnol
  • Les revolvers de police (St Etienne) dérivés:

    Revolver Le brigadier municipal

    Revolver Le municipal

    Revolver L'agent

  • Revolver Warnant en 11mm73














Le Revolver modèle 1873, aspect extérieur

revolver 1873Le revolver d'officier d'infanterie modèle 1873 se présente ainsi:

L'arme est polie blanc (couleur métal), avec des plaquettes de crosse en bois noir ou marron (noyer).


La carcasse du revolver est en acier doux. On y trouve dedans le mécanisme. Pour l'atteindre, il suffit de démonter la plaque de recouvrement située sur la gauche de la carcasse.


Quelques pièces du mécanisme du revolver sont recuites en jaunes:

  • le chien
  • la portière de chargement
  • la queue de détente
  • les pièces internes du mécanisme


éclaté du revolver modèle 1873 et pièces du mécanisme jaunies


Selon l'instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 Août 1884 (voir dans la bibliographie) :

"Toutes les pièces du revolver sont en acier doux, à l'exeption de l'anneau de calotte, en fer, et des plaquettes, en bois de noyer.
Le revolver modèle 1873 peut se diviser en cinq parties principales:
1° Le canon;
2° La carcasse;
3° Le barillet;
4° La platine;
5° Les garnitures.
"


Il peut arriver de croiser certains modèles bronzés. Plusieurs explications sont possibles:

  • Le revolver était destinés aux colonies, et il à été bronzé pour le protéger du climat tropical.
  • Le revolver a été bronzé par son ancien propriétaire, soit pour masquer une légère peau d'orange sur le métal, soit par goût personnel.


Toutefois, il est à noter que les armes en service dans l'armée Française étaient couleur métal poli. Les armes destinées aux colonies le furent après le remplacement du revolver 1873, lorsque l'armée en à revendu une partie à l'administration.


nomenclature du revolver 1873


nomenclature du revolver 1873 - JMO 1884

Caractéristiques du revolver 1873

Les caractéristiques du revolver d'infanterie modèle 1873 sont:

  • calibre: 11mm
  • munition: 11 X 17 R
  • vitesse initiale: 130 m/s (cartouche mle 1873) / 190m/s (cartouche mle 1873-90)
  • contenance du barillet: 6 cartouches
  • portée pratique: 25m
  • poids à vide: 1,2kg
  • poids chargé: 1,3kg
  • longueur: 242mm
  • hauteur: 170mm
  • longueur du canon: 114 mm
  • longueur de la ligne de mire: 142 mm
  • rayures: 4 au pas à droite de 350mm


4 rayures au pas à droite de 350mm revolver 1873


Eclaté du revolver modèle 1873:

éclaté du revolver modèle 1873

détail de la gachettedétail de la gachette


nomenclature des pièces internes du revolver 1873 - JMO 1884


Pièces composant le revolver modèle 1873 - Les Merveilles de la science / Armes à feu portatives - Supplément - 1891

A, le CANON. — B, la CARCASSE. — C, le BARILLET. — D, la PLATINE. — E, les GARNITURES et la MONTURE.

Carcasse, — a, console supportant le canon. — b, rempart portant l’axe du barillet. — c, bande réunissant la console et le rempart. — d, corps de platine. — E, poignée. — z, calotte ou crosse.

Barillet. — I, trou par où passe l’axe du barillet T. — 1, 2, 3, 4, 5, 6, chambres où se placent les cartouches. — f, crémaillère à 6 dents. — gg, échancrures au nombre de 6.

Platine. — h, le chien et la noix. — i, gâchette. — k, détente. — m, grand ressort. — n, ressort de gâchette. — o, ressort de détente. — p, pontet.

Garnitures. — T, l’axe du barillet. — q, le poussoir. — r, la tête quadrillée de la baguette. — S, plaque de recouvrement. — t, l’anneau.

sources: Les Merveilles de la science / Armes à feu portatives, Louis Figuier - Supplément, tome 2 - 1891. Voir dans la bibliographie.


pièces du revolver 1873 recuites en jaune


1873 ouvert mécanique


Les différentes pièces constituant le revolver mle 1873

NEW

Selon l'instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 Août 1884 (voir dans la bibliographie) :


Planche XIV de l'instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 Août 1884:


planche XIV de l'instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 Août 1884



Figure 3

"Canon.

Dans le canon on distingue:

   A l'intérieur.- La bouche, l'âme cylindrique du calibre de 11 millimètres; ses quatres rayures en hélice, tournant de gauche à droite et faisant un tour sur 35 centimètres; ses quatres cloisons qui séparent les rayures; la chambre du canon, tronconique;

   A l'extérieur.- (a) La partie antérieure, tronconique, le guidon (en acier) brasé au laiton sur le canon; le grain d'orge; l'embrase;

   (b) La partie centrale, les pans, le pan supérieur, les pans intermédiaires supérieurs, les pans latéraux, le pan intermédiaire inférieur, le pan inférieur;

   (d) La partie antérieure du porte-baguette, la fente, le passage de la tête de baguette, l'entaille pour la lame-tournevis de l'axe du barillet, le canal de baguette;

   (c) Le bouton fileté qui se visse dans la douille de la carcasse; la partie cylindrique, les filets, la partie tronconique, la tranche postérieure du bouton.


Figure 4

Carcasse.

C'est sur la carcasse que sont assemblées les diverses parties de l'arme.
On y distingue:

   (a) La console: (1) les deux faces latérales, (2) la tranche postérieure qui forme la partie antérieure de la cage du barillet, (3) la tranche antérieure, (4) la doucine;

   (5) La douille dans laquelle est vissé le canon; sa partie inférieure lisse, les filets, la partie extérieure cylindrique, le chanfrein;

   (6) Le trou de l'axe de barillet;

   La partie postérieure du porte-baguette: le canal de baguette, la fente pour la branche du ressort de baguette, le logement du ressort de baguette;

   La fraisure pour le passage de la bouterolle du barillet, le trou taraudé pour la vis-arrêtoir du ressort de baguette; (7) le logement du poussoir et de son ressort;

   Le crochet à bascule pour le devant du pontet, les deux fraisures demi-circulaires pour le crocher de la plaque de recouvrement;

   (b) Le rempart: (10) la tranche antérieure qui forme la partie postérieure de la cage du barillet, (11)la tranche postérieure inclinée, (12) le renfort latéral et ses chanfreins supérieur et inférieur, le trou tronconique pour le percuteur, l'épaulement servant d'arrêtoir à la porte, l'évidement pour le passage de la cartouche (13) le logement de la crémaillère du barillet, le trou pour le bout de l'axe du barillet, (14) le logement de la barrette et sa fente; (15) le logement de la tête du mentonnet;

   (c) La bande: le corps, la cannelure, le cra de mire, ses côtés en saillie;

   L'échancrure pour le renfort du barillet, les chanfreins antérieur et postérieur;

   (d) Le corps de platine: (16) le plan inférieur de la cage du barillet, (17) le logement du ressort de détente; le trou du pivot du ressort de détente, l'échancrure pour le renfort du barillet; (20) (21) (22) les trous taraudés pour les trois axes de la détente, de la gâchette et du chien, les fraisures pour les têtes des trois axes, (18)le trou taraudé pour l'axe de porte, (23) le logement du T du pontet, l'épaulement pour le T, (19) l'échancrure pour le passage du chien, le bord supérieur arrondi, le bord inférieur chanfreiné;

   Sur le corps de platine sont vissés et rivés:


Figures 4 et 5.

   (20) (21) (22) Les trois axes de détente, de gâchette et de chien; la tête, la tige, les filets;


Figure 4

   (e) La poignée: le bec, (25) le trou taraudé pour la vis de plaque de recouvrement, (26)la cloison, (27)le logement du grand ressort, (29) le trou taraudé pour l'étouteau du grand ressort, (30) le logement du ressort de gâchette, le trou du pivot du ressort de gâchette, l'encastrement du tenon de ressort de gâchette, (31) le trou taraudé de la vis de monture, (28) le trou de clef de grand ressort, l'ouverture pour la vis-goupille de pivot d'anneau de calotte, (32) le talon, la fraisure pour l'encastrement de la plaquette droite;

   (f) La calotte: la face plane, le dessous, le trou de pivot d'anneau de calotte, la fraisure pour l'embrase du pivot, l'oreille latérale.

   Sur la poignée est vissé à forcement: (29) l'étouteau de grand ressort, la tête inclinée, le crochet, la tige, les filets.



Planche XV de l'instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 Août 1884:


planche XV de l'instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 Août 1884


Figure 1

Barillet.

Dans le barillet on distingue:

   A l'intérieur.- (1) Le canal cylindrique de l'axe de barillet, (2) les six chambres, (3) les six feuillures;

   A l'extérieur.- (4) La bouterolle, (5)la tranche antérieure, (6)le corps cylindrique, (7) le renfort;

   (8) Les six échancrures;

   (9) La tranche postérieure, l'arrondissage de son contour;

   (10)La crémaillère circulaire, les six dents de la crémaillère;

L'embrase de la crémaillère, la fraisure circulaire, les cloisons qui séparent les chambres.


Platine.

La platine se divise en trois parties principales: le chien, la gâchette et la détente.


Figure 8

Chien.- Il comprend six pièces, savoir:

   1° Le chien proprement dit: (1) la tête, (2) le percuteur, (3) la crête quadrillée, (4) le cou, (5) le corps, (6)la griffe;

   (7) La noix qui porte les crans du bandé, de sûreté et de mentonnet, (8) le trou de l'axe, (9) les deux embases, (10) le trou de vis de chaînette (la partie droite lisse et la fraisure, la partie gauche taraudée), (11)l'évidement pour la chaînette et la griffe du grand ressort, (12) la fente, (13) le cran du bandé, (14) le cran de sûreté, (15) le cran de mentonnet, (16) le ventre de la noix;


Figure 9

   2° La Chaînette: le trou de vis de chaînette, le corps, les pivots;


Figure 10

   3° La vis de chaînette: la tête, la fente, la tige, les filets;


Figure 18

   4° Le grand ressort: (1) le pivot, (2) l'épaulement pour l'étouteau, (3) la patte, (4) la branche, (5) la griffe et sa fente;


Figure 19

   5° La clef de grand ressort: (1) le talon, (2) le trou de la goupille, (3) l'excentrique, (4) Le levier, (5) la queue quadrillée, (6) le méplat postérieur;


Figure 20

   La goupille de clef de grand ressort.


Gâchette.- La gâchette comprend deux pièces, savoir:


Figure 12

   1° La gâchette proprement dite: (1) la tête, le trou de l'axe, les deux embases, (2) la queue, le cran;


Figure 11

   2° Le ressort de gâchette: le pivot, la branche, le tenon, le bout élargi, le rouleau.


Détente.- La détente comprend six pièces, savoir:


Figure 13

   1° La détente proprement dite: (1) le corps, (2) la griffe qui agit sur le ressort de détente, (3) le trou de l'axe, les deux embases, (4) la came pour le barillet, (5) le noeud de charnière, les talons supérieur et inférieur du noeud, le trou de pivot de barrette, les ailettes, la fente;

   (6) Le talon de départ, la queue recourbée;


Figure 15

   2° La barette: (1) le bec, (2) la tête, (3) l'encastrement pour le ressort de barette, (4) le corps, (5)le pivot et son emabse;


Figure 16

   3° Le ressort de barrette: le pivot, la branche, le rouleau;


Figure 17

   4° Le mentonnet: (1) la griffe, (2) le corps, (3)la tête, (4) l'épaulement de la tête, (5) le trou du pivot de la barrette, (6) les deux fraisures, (7) la glissière pour le ressort de barrette, (8) le talon;


Figure 14

   5° Le ressort de détente: le pivot, la petite branche, la grande branche, les deux rouleaux;


Figure 22

   6° Le pontet, qui fait office de clef pour le ressort de détente: (1) la feuille antérieure, (2) le logement du crochet à bascule, (3) le corps faisant ressort, (4) la feuille postérieure, (5) le T.


Garnitures.

Les garnitures comprennent les pièces ci-après:


Figure 2

   L'axe de barillet: (1) le bout tronconique, (2) la tige, (3) la glissière et les deux crans antérieur et postérieur, (4) la rigole pour la graisse, (5) le logement du ressort et de sa goupille, (6) la tête, la gorge, (7) le méplat, (8) la lame-tournevis, la plate-forme, (9) le pivot.


Figure 3

   Le ressort d'axe de barillet: le pivot, la branche, le dos arrondi;


Figure 25

   Le poussoir: les filets, la tige, le crochet, l'entaille, la griffe, le plan incliné, le talon;


Figure 24

   Le ressort de poussoir: les spires;

Figure 23

   Le bouton de poussoir: la tête, la fente, la tige, le trou taraudé;


Figure 4

   La baguette: (1) Le trou taraudé, (2) la tige, (3) la tête, (4) la crête quadrillée, (5) la face plane, (6) le dessus, (7)le logement du pivot de l'axe de barillet, (8) le plan incliné;


Figure 6

   La vis de baguette: la tête, la fente, les filets;


Figure 5

   Le ressort de baguette: les sbires, la branche


Figure 7

   La vis-arrêtoir de ressort de baguette: la tête, la fente, la tige, les filets:


Figure 26

   La porte: (1) le trou d'axe de porte, (2) la fente, (3) le corps, (4) le trou taraudé pour la vis de ressort, (5) l'épaulement incliné, (6) l'épaulement du ressort de porte, (7) la tête quadrillée, (8) le rebord;


Figure 27

   Le ressort de porte: (1) la patte, (2) le trou de vis de ressort, (3) la branche, (4) la griffe, le dessus arrondi, les trois pans de l'entaille, l'épaulement;


Figure 28

   La vis de porte: la tête, la fente, la tige, les filets;


Planche XIV

Figure 6

   La plaque de recouvrement: (1) la face extérieure, (2) le crochet et ses deux épaulements, (3) le bord droit, (4) l'échancrure pour le renfort du barillet, (5) le bord rectiligne, (6) le bord arrondi, (7) le talon, (8) le bord concave, (9) le bord inférieur chanfreiné, (10) le trou de vis de plaque et sa fraisure, les trois trous coniques pour les axes de la détente, de la gâchette et du chien; la face intérieure, (10 bis) l'évidemment pour la barrette et le mentonnet, (11) le logement de la platine, (12) l'épaulement du talon, (13) l'échancrure de démontage, (14) l'échancrure pour le T du pontet, l'épaulement antérieur, l'épaulement postérieur qui s'oppose au dégagement du T, (15)le trou pour la vis de plaque et sa fraisure, (16) les trois trous taraudés pour les axes de détente, de gâchette et de chien;


Figure 7

   La vis de plaque de recouvrement: la tête, la fente, la tige, les filets;


Figure 8

   L'anneau de calotte, en fer;

   Le pivot d'anneau de calotte: la tête, son trou, sa gorge et son embrase; la tige, le trou taraudé de vis-goupille, le méplat;

   La vis-goupille de pivot d'anneau de calotte: la tête, la fente, les filets;


Planche XV

Figure 30

   Les deux plaquettes, en bois de noyer, savoir:

   La plaquete gauche: la face extérieur bombée et quadrillée, l'encadrement lisse du quadrillage, l'extrémité antérieure convexe, (1) les deux oreilles, (2) la tranche postérieure, (3) le logement de l'oreille de calotte, la face plane intérieure,(4)l'évidemment pour le grand ressort et la clef, (5) le rétrécissement, (6) l'évidement pour l'étouteau, (7) l'encoche pour la vis-goupille du pivot d'anneau de calotte;


Figure 29

   La plaquette droite: la face extérieur bombée et quadrillée, l'encadrement lisse du quadrillage, (1) le logement de la rosette, le coup de pointeau, (2) le trou pour la vis de monture, l'extrémité antérieure convexe et son chanfrein, (3) la tranche postérieure, la face plane intérieure, (4) l'encoche pour la vis-goupille de pivot d'anneau, (5) l'évidemment crculaire pour le pivot de la clef, (6) le trou pour le pivot de ressort de gâchette;


Figure 31

   La vis de monture: la tête, la fente, la tige, les filets;

La rosette de vis de monture: le corp, les oreilles, la fraisure, le coup de pointeau au dessous de l'oreille postérieure correspondant à celui du logement.


Accessoires.

Le jeu d'acccessoires pour revolver Mle 1873 comprend: un nécéssaire d'armes Mle 1874 complet." (voir la page consacrée à l'outillage et aux accessoires du revolver modèle 1873).



éclaté du revolver modèle 1873


Détail de la visserie du canon (photos prise sur une épave de revolver 1873):

visserie du canon du revolver mle 1873

Les plaquettes de crosses

Les plaquettes de crosse du revolver modèle 1873 sont en noyer (noir ou marron). On peux remarquer plusieurs teintes, allant du marron clair au noir.
Les plaquettes de crosse ont tendance à noircir, à cause de l'huile de lin (colorée à l'orcanette, qui a comme propriété de faire noircir le bois) utilisée depuis toujours pour les entretenirs.
Pour qu'elles retrouvent leur couleur d'origine, nettoyez les tout simplement à l'eau savonneuse.

plaquettes du revolver 1873

plaquettes du revolver 1873


Il est à noter que sur certains des premiers revolvers modèles 1873 livrés, les plaquettes étaient en corne, suite à des essais de la MAS. Ces essais font suite à une demande à la MAS du Commandant Rey.
Vous trouverez les échanges entre le directeur de la Manufacture d'Armes de Saint Etienne, le ministère et l'inspecteur des manufactures d'armes sur cet excellent article, en plus des courriers échangés entre ces différents services pour l'adoption du revolver modèle 1873.


D'autres, tout aussi rares, possèdent des plaquettes en ébène, suite à ces essais, comme ce modèle 1873 premier type, reconnaissable à son chien plus petit, sa crête de baguette plus petite, la vis de la plaque de recouvrement qui n'est pas traversante, et son marquage de canon "Mre d'Armes St-Étienne" plus petit:

revolver 1873 premier type

Il s'agit ici de l'exemplaire avec le numéro de série F 461, avec un canon marqué S 1873.

Brevets Chamelot et Delvigne


Brevet n° 28821, du 22 Mai 1871 :

Brevet Chamelot Delvigne du 22 Mai 1871


Brevet n° 29664, du 23 Novembre 1871 :

Brevet Chamelot Delvigne du 23 Novembre 1871


Brevet n° 31924, du début de l'année 1873 :

Brevet Chamelot Delvigne de 1873


Brevet n° 32848, du 24 Juin 1873 :

Brevet Chamelot Delvigne du 24 Juin 1873


Brevet n° 33283, du 18 Novembre 1873 :

Brevet Chamelot Delvigne du 18 Novembre 1873


Pour voir plus de brevets Chamelots et Delvigne (antérieur), voir sur le forum Oldguns & Blackpowder.

Prix d'un revolver mle 1873 à l'époque.

Dans le journal militaire officiel, partie réglementaire, 1er semestre 1874, page 559 il est demandé une modification de la partie Prix des remplacements et des réparations dans les corps: "En regard de: remplacer un revolver modèle 1873, perdu, supprimer le chiffre 35F,00C et remplacer ce chiffre par 48F,00c".

Prix revolver mle 1873


Dans le Bulletin officiel de la Marine, édité par le Ministère de la Marine et des Colonies, de 1915, on trouve ces prix:

Prix revolver mle 1873 - 1874 - 1892 dans la marine