Restauration d'un
revolver modèle 1874


Un peu plus sur le revolver d'ordonnance modèle 1873:


Les petites annonces revolvers d'ordonnance Français:


Les revolvers modèles 1873 et 1874 à l'atelier:


Articles sur le 1873 et les revolvers d'ordonnance Français:


Les fusils réglementaires Français:






Annonces NaturaBuy:

NB : Pontet de revolver 1874

Pontet de revolver 1874

Pontet de revolver 1874...

- Reste : 1 jours, 15h:20m:10s
NB : ETUI DE REVOLVER 1874 OFFICIER SUPERIEUR

ETUI DE REVOLVER 1874 OFFICIER SUPERIEUR

Sans brelage, etui jambon cuir noir ciré légèrement usagé, Complet avec pochette intérieur non Modifié 92, manque 1 des Ardillon, Intérieur doublé velour vert patiné, non déformé bel état général....

- Reste : 6 jours, 19h:35m:10s
NB : Révolver Baby 1874 Chamelot Delvigne

Révolver Baby 1874 Chamelot Delvigne

Revolver Chemelot Delvigne, dit -quot;Baby 1874-quot; Production à dimension réduite qui se rapproche très fidèlement de Modèle 1874 avec la même finition soignée. Très bel état de conservation. Finition acier poli, canon bleu et ciselures. Poids 332g ...

- Reste : 1 jours, 22h:06m:09s
NB : Revolver modèle 1874

Revolver modèle 1874

Revolver bronzage noir (modèle officier) Calibre 11 percussion centrale Fabriqué S 1881 par la Manufacture d'armes de St Etienne Matricule nr 30013 sur canon,carcasse,barillet, axe et chien Intérieur canon (rayures) et barillet bon état  ...

- Reste : 11 jours, 21h:52m:08s
NB : Support de présentation revolver 1873-1874

Support de présentation revolver 1873-1874

Permet de faire tenir l'arme en presentation  verticale legerement inclinée Moins cher que le plexis et sans risque de casser ce support Convient pour de nombreuses  armes de poing    ...

- Reste : 2 jours, 16h:22m:08s
NB : Revolver 1874 Chamelot-Delvigne

Revolver 1874 Chamelot-Delvigne

Revolver 1874 CHAMELOT DELVIGNE Revolver civil fabriqué par Chamelot Delvigne  portant la mention sur le canon -quot;INon Btée Chamelot -amp; Delvigne-quot; (pour -quot;Invention Brevetée Chamelot et Delvigne), chez qui il à été fabriqué entre 1877 et 18...

- Reste : 5 jours, 14h:02m:09s
NB : Ressort de tige éjectrice revolver 1873/1874

Ressort de tige éjectrice revolver 1873/1874

Ressort de tige éjectrice pour révolver  1873 ou 1874. Ressort un peu plus souple qu'a l'origine mais largement suffisant. La vis est la tige ,ne sont pas a vendre,je vends la séparément  vis sur le site. Si vous achetez plusieurs pièces différentes ,c...

- Reste : 18h 09m:08s
NB : Revolver Mle 1874 civil

Revolver Mle 1874 civil

Révolver:        Mod.1874; Fabriquation civil; 6 coups; Cal.11mm; Marquage -quot;G.PEYRON-quot; sur l'avant du barillet Bronzage d'origine à 80%;     Démontage de la platine par clé sur le côté gauche, Levier interne pour le démontage du ressort pri...

- Reste : 3 jours, 12h:16m:35s
NB : Détente pour révolver 1874

Détente pour révolver 1874

Détente pour révolver 1874 en l'état. ...

- Reste : 3 jours, 17h:17m:25s
NB : Revolver réglementaire 1874 de fouille inapte au tir

Revolver réglementaire 1874 de fouille inapte au tir

Oxydation naturellement stabilisée: les mains ne sont pas sale quand on le touche. inapte au tir et donc destinée à la décoration, il a été plus de 10 ans utilisé comme presse papier sur un bureau d'un amateur d'armes anciennes. Objet insolite ayant un ...

- Reste : 5 jours, 13h:18m:08s
NB : VENDU PAR CUIRASSIER11  PORTIERE REVOLVER 1874  CIVIL PRESENTE DES CISELURES

VENDU PAR CUIRASSIER11 PORTIERE REVOLVER 1874 CIVIL PRESENTE DES CISELURES

TRES BON ETAT GENERAL PRESENCE DU RESSORT MANQUE LA VIS ...

- Reste : 2 jours, 21h:54m:08s
NB : revolver 1874 saint etienne civil

revolver 1874 saint etienne civil

vend revolver 1874 saint etienne  arme jamais ouverte  canon propre à l'interieur  barillet propre  tres beau bronzage ...

- Reste : 23h 03m:08s
NB : Revolver mas 1874 civil

Revolver mas 1874 civil

Revolver 1874 civil, en bon état, prévoir un petit nettoyage mécanique ...

- Reste : 9 jours, 13h:00m:08s
NB : Revolver 1874

Revolver 1874

1874 reglementaire, entièrement au même numéro. Année de fabrication 1878. Bronzage d'origine qui vire au -quot;tabac-quot; par endroit. Plaquettes en bois quadrillées en excellent état. La mécanique est douce et précise. L' indexation du barillet est pa...

- Reste : 7 jours, 03h:45m:08s
NB : Revolver mas 1874 civil

Revolver mas 1874 civil

Revolver 1874 civil, en bon état, prévoir un petit nettoyage mécanique ....

- Reste : 1 jours, 16h:31m:08s
NB : etuit revolver 1873 1874

etuit revolver 1873 1874

etuit revolver 1873 1874   gendarmerie...

- Reste : 7 jours, 18h:56m:08s
NB : revolver français 1874

revolver français 1874

Revolver d'officier français modèle 1874, trés bon état millésimé 1876  ...

- Reste : 6 jours, 15h:04m:08s
NB : Revolver MAS 1874

Revolver MAS 1874

MARQUE : Saint Etienne ETAT DE L'OBJET : D'occasion CALIBRE : 11mm TYPE D'OBJET : Origine Revolver d'Officier  Avec étui -quot;jambon-quot; et 3 munitions Calibre 11 percussion centrale Fabriqué S 1878 par la Manufacture d'armes de St Etienne Matri...

- Reste : 4 jours, 11h:23m:01s
NB : Revolver baby 1874

Revolver baby 1874

Trés beau petit revolver baby 1874 calibre 320 Le bronnzage est patiné et il y a quelques piqures en surface mais sans gravité. Le mécanisme fonctionne parfaitement en simple et double action, les ressorts sont fermes. Verrouillage et allignement parfa...

- Reste : 4 jours, 12h:20m:08s
NB : Revolver 1874 civil, avec gravures ,couronne et initiales

Revolver 1874 civil, avec gravures ,couronne et initiales

11 mm 73 de Saint-Etienne gravé côté du canon,, couronne ducalle et initiales gravées sur  le côté gauche (voir photo), rayures du canon nettes,, belles plaquettes ébène, bronzage homogène genre noir de guerre, fonctionne parfaitement, beaux cliquetis. A...

- Reste : 22h 08m:08s

NaturaBuy

Restaurer un revolver Chamelot Delvigne modèle 1874

restauration revolver modèle 1874Pour cet article consacré à la restauration complète d'un revolver d'ordonnance modèle 1874, je laisse la parole à un autre expert du revolver d'ordonnance Français (modèles 1873 et 1874), ainsi que des armes réglementaires françaises.
Membre du forum TCAR, et bien plus bricoleur que moi, LP nous présente aujourd'hui un travail absolument remarquable sur la remise en état d'un revolver très oxydé extérieurement, mais qui méritait grandement d'être sauvé, à la fois par son mécanisme sans jeu, son canon très acceptable, et surtout parce qu'il s'agit d'un vétéran de l'armée française !


Restauration d'un Revolver Modèle 1874

Il est assez courant de trouver en France des revolvers 1873-74 en mauvais état et peu de personnes osent se lancer dans une restauration de peur de ne pas savoir et de faire plus de mal que de bien. Cela est quelquefois justifié.


restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

Crédit photos: LP


Toutefois, comme pour les automobiles anciennes ou les monuments, la restauration et la remise en état sont la seule solution pour préserver ces armes anciennes et les transmettre correctement. Il est en effet des situations où les outrages du temps font qu’il y a plus d’intérêts à tenter la restauration de l’objet que de le laisser en état. Il en va de sa sauvegarde pour le futur.

En prenant les précautions nécessaires et avec beaucoup de patience et de minutie, il est possible, sans être un professionnel, de restaurer une semi-épave de revolver pour en faire un objet de collection satisfaisant. Autrement dit de passer des photos ci-dessus à cela :

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

Crédit photos: LP


L’arme en question datait de 1875, soit un revolver de début de production, il était au numéro, complet et fonctionnel, le canon était intérieurement correct avec des rayures nettes. Il aurait été dommage de le laisser dans un tel état.


pièces du mécanisme, prêtes pour la restauration revolver modèle 1874

Les différentes pièces, oxydées, de ce revolver modèle 1874, après démontage de l'ensemble. Un article, sur ce site est est consacré à la manière de démonter entièrement votre revolver modèle 1874 ou 1873. Crédit photo: LP


Matériel nécéssaire pour restaurer un revolver ancien

Au niveau des outils il faut peu de choses :

  • Du papier abrasif pour métal en 60 - 80 - 200 - 400
  • Une perceuse (pour mettre en mouvement les pièces qui vont devoir tourner, canon et barillet)
  • Un étau solide avec des mordaches en plomb (du bois à défaut), deux, si le démontage du canon est nécessaire
  • Des tournevis
  • Des tampons ménager verts
  • Eventuellement un jeu de limes (y compris des micro)
  • De la pâte et du liquide à polir (pour le bronzage il faut un poli brillant)
  • Un gaz (pour le jaune des pièces)


Dans certains cas, chalumeau, poste à souder (TIG de préférence), perceuse à colonne.


Le but de la restauration est de stopper la corrosion, de restituer un aspect agréable à l'arme et de lui rendre un fonctionnement sûr et fiable. Les marquages doivent être préservés au mieux, les pièces d'origine conservées ou remplacées à l'identique.


Dérouillage du revolver

Dans un premier temps, il peut être nécessaire de détruire la rouille présente sur le métal du revolver. Pour cela il existe plusieurs méthodes :


La plus efficace étant sans conteste le dérouillage électrolytique, toutefois, c’est une opération qui demande de prendre certaines précautions et mérite un tutoriel dédié.


Il est plus simple d’utiliser soit des solutions du commerce, en suivant leur mode d’emploi, soit d’utiliser de l’acide oxalique en poudre en suivant le dosage indiqué et la durée de contact, on peut immerger la pièce ou la badigeonner au pinceau.
Après action de l’acide et passivation de la rouille, bien laver la pièce à l’eau claire et la sécher (sèche-cheveux, air comprimé, four).


Démontage du canon

La présente restauration nécessitait de démonter le canon de ce revolver modèle 1874, pour pouvoir le travailler.

(Ayant oublié de photographier cette opération, les photos proviennent du démontage d’une autre arme, non réalisé par moi).


La carcasse de l'arme est bloquée à fond dans l'étau principal au niveau du bâti et non de la poignée. Un second étau, de préférence celui d'une perceuse à colonne, est bloqué également à fond sur un pan plat du canon. Les mords de cet étau doivent être nets et bien droits pour ne pas marquer le canon (ne pas mettre de mordaches en plomb sur cet étau afin de ne pas ripper).

restauration revolver modèle 1874: démontage du canon

restauration revolver modèle 1874: démontage du canon

restauration revolver modèle 1874: démontage du canon

Crédit photos: LP


Une fois le canon démonté de la carcasse du revolver:

restauration revolver modèle 1874: canon démonté

Crédit photo: LP


Le guidon devait également être enlevé afin de pouvoir poncer correctement l’extrémité du canon. D’origine il est simplement brasé au laiton et un petit chalumeau type camping gaz suffit pour le dessouder.

restauration revolver modèle 1874: guidon démonté

restauration revolver modèle 1874: guidon

Crédit photos: LP


Ponçage du revolver

Pour éliminer les cratères causés par la rouille, il n’y a que deux méthodes: le ponçage ou le remplissage par du métal d’apport à l’aide, de préférence, d’un poste à souder de type TIG.

La première est à la portée de tout le monde.
La seconde demande un savoir-faire et de posséder le matériel (nous en parlerons plus loin).


Ce qui définit l’usage de l’une ou de l’autre de ces méthodes est la profondeur des cratères et la quantité de métal à enlever pour revenir à une finition propre. S’agissant d’une arme que l’on souhaite à nouveau faire parler, il n’est pas question d’amincir exagérément certaines parties, notamment le barillet et le canon. Si des cratères profonds concernent ces éléments, il faudra immanquablement rapporter de la matière. Bien entendu les pressions développées dans les armes à poudre noire sont bien moindre que dans les armes modernes, pour lesquelles tout affaiblissement des parties sensibles serait dangereux.


Commençons donc par le ponçage. Il doit être réalisé du grain le plus gros vers le grain le plus petit, toujours à l’aide d’une cale à poncer. Dans les endroits peu accessibles on peut en confectionner une à l’aide de petits morceaux de bois sur lesquels on fixe l’abrasif. Les parties plates sont faciles à poncer, toujours dans le même sens. On peut poncer la pièce en la frottant sur l’abrasif ou l’inverse, selon la commodité de la chose.

Pour les parties cylindriques comme le bout du canon, on le bloque dans un étau muni de mordaches et l’on fait des va et vient avec le papier abrasif en tournant régulièrement la pièce afin de la travailler de manière uniforme.


Illustrations :

Les pans octogonaux du canon doivent être poncés bien à plat pour refaire des angles vifs :

restauration revolver modèle 1874: poncage des pans octogonaux du canon

Crédit photo: LP


Poncage du barillet:

restauration revolver modèle 1874: poncage du barillet

restauration revolver modèle 1874: poncage du barillet

restauration revolver modèle 1874: poncage du barillet

restauration revolver modèle 1874: poncage du barillet

Crédit photos: LP

Pour les encoches du barillet, une petite meule du bon format permet de les traiter. Il faut bien contrôler la vitesse de la machine (visseuse ou dremel) pour ne pas enlever trop de matière.

restauration revolver modèle 1874: poncage des encoches du barillet

Crédit photo: LP


La carcasse après un ponçage au gros grain. Les marquages ont été préservés, heureusement ils n’étaient pas très attaqués.

restauration revolver modèle 1874: poncage de la carcasse du revolver

restauration revolver modèle 1874: poncage de la carcasse du revolver

Crédit photos: LP


La calotte:

restauration revolver modèle 1874: poncage de la calotte du revolver

restauration revolver modèle 1874: poncage de la calotte du revolver

Crédit photos: LP


La tige d’éjection :

Chaque pièce doit être remise en état pour la cohérence de l’ensemble :

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

Crédit photos: LP


La soudure:

Il y avait malheureusement, sur ce revolver, quelques trous à combler au poste à souder. Cette opération a été réalisée par une personne de métier à l’aide d’un TIG :

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874: barillet

restauration revolver modèle 1874: barillet

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

Crédit photos: LP


Le ponçage de finition :

Le principe est le même, mais on utilise des papiers abrasifs de plus en plus fins.
Tout cela commence à avoir meilleure allure. C’est toutefois la partie qui demande le plus de patience car on enlève de moins en moins de matière.

restauration revolver modèle 1874: poncage de finition

restauration revolver modèle 1874: poncage de finition

Crédit photos: LP


Le canon est terminé, il restera à ressouder le guidon. La gravure a été reprise par un graveur "professionnel".

restauration revolver modèle 1874: reprise de la gravure du canon

Crédit photo: LP

L’emplacement initial du guidon n’étant plus visible, il faut le positionner correctement vis-à-vis du cran de mire pour conserver la justesse du tir.


On peut confectionner un guide à l’aide d’un collier de serrage évidé pour positionner le guidon au bon endroit. Poser le collier, placer le guidon et régler l’alignement de l’ensemble à l’aide d’un fil de nylon. La soudure sera ensuite réalisée à l’étain à l’aide d’un petit chalumeau de type camping gaz. Les surfaces en contacts (dessus du canon et embase du grain d'orge) devront bien entendu être soigneusement décapées à l’aide de graisse pour soudure et étamées une 1ère fois.


Mettre le fer à souder dans le canon, bien le laisser chauffer, mettre la pâte décapante, Enfin, après avoir bien chauffé le grain d'orge dans la flamme du bleuet, l’amener au contact du canon et appuyant bien. Si le collier est pris dans la soudure, le déplier puis le chauffer doucement jusqu’à son décollement.

restauration revolver modèle 1874: remise en place du guidon

Crédit photo: LP


L’ensemble est désormais assez sympathique, il reste à bronzer ce revolver modèle 1874.

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

restauration revolver modèle 1874

Crédit photos: LP


Bronzage du revolver modèle 1874

Les revolvers modèles 1874 étaient bronzés au charbon de bois (jusqu'en 1880) ce qui leur conférait une magnifique couleur bleutée. Après 1880, le bronzage se fait au feu, ce qui donne un bronzage plus noir et plus mat. Concernant le rhabillage en manufacture, on voit apparaître un troisième type de bronzage dès 1894: le bronzage chimique (bronzage humide), dont la recette se trouve dans l'instruction réglementaire de 1905, disponibles dans la bibliographie).

Etaient bronzés, le canon, la carcasse, la plaque de recouvrement, le barillet et le pontet.
De nos jours, il est plus simple d’utiliser des liqueurs toutes faites du commerce. Chacune a ses avantages, pour ma part, j’utilise souvent le « Super Blue » de Birchwood casey, mais ce n’est pas forcément la meilleure.

Pour obtenir un bronzage bien brillant, le métal doit être parfaitement poli. Il doit être dégraissé à l’aide d’acétone par exemple (usage dans un local bien ventilé). Il convient ensuite de suivre le mode d’emploi fourni avec la liqueur. Là encore, s’agissant de produits dangereux il convient de porter des équipements de protections (gants, lunettes).


Les pièces mises au jaune:

Concernant le revolver d'ordonnance modèle 1874, les pièces mises au jaune paille sont toutes les pièces, autres que celles bronzées, sauf les ressorts (voir l'article consacré au revolver modèle 1874).


Pour obtenir un jaune paille, mettre la pièce parfaitement polie sur une tôle placée sur un feu (un simple gaz de camping suffit), il faut que l'endroit soit bien éclairé pour permettre de repérer le début du changement de couleur. En chauffant, l’acier va se colorer du jaune paille au bleu. Retirer la pièce aussitôt que le jaune apparait et ne pas attendre d'obtenir la couleur souhaitée, sinon avec l'inertie thermique on est systématiquement trop foncé. Si cela se produit, on peut cependant éclaircir avec un produit à polir sur un chiffon. Si c'est raté on remet au blanc brillant et on recommence.


Le résultat final

restauration revolver modèle 1874 terminée

Crédit photo: LP

C’est bien entendu le revolver du haut qui a été restauré.


Au final l’arme fait 967 g à la place de 990 g (poids officiel dans l'Instruction sur les armes et les munitions en service, approuvée le 29 Octobre 1905), donc 23 g d'enlevés soit 2.32 % de métal en moins, c’est peu et même insignifiant au niveau de sa solidité.

Ce revolver historique convenablement huilé est désormais sauvé, il fera le bonheur d’un collectionneur ou d’un tireur aux armes anciennes.


LP

Rédacteur invité: Article rédigé par LP

auteur article sur la restauration d'un revolver modèle 1874
Membre du forum tircollection.com (TCAR), expert en armes réglementaires françaises, membre de l'UFA et licencié FFT, LP est aussi un très bon bricoleur, et d'une véritable gentillesse.

Partager https://www.revolver1873.fr/restauration-revolver-1874.php sur Facebook Partager https://www.revolver1873.fr/restauration-revolver-1874.php sur Twitter


militaria