Le Revolver d'essai
français modèle 1887


Un peu plus sur le revolver d'ordonnance modèle 1873:


Les petites annonces revolvers d'ordonnance Français:


Articles sur le 1873 et les revolvers d'ordonnance Français:




NB NaturaBuy

Annonces NaturaBuy:

petites annonces Naturabuy : pistolet à percussion prix de tir
pistolet à percussion prix de tir

vends , très beau pistolet à percussion prix de tir dans son coffret d'origine avec ses outils au complet . calibre 410 idéal pour tireur poudre noire . canon avec de très belles rayures et fonctionnement parfait .dimension coffret 450x200 . ce coffret ét...

- Reste : 2h 07m:22s
petites annonces Naturabuy : Revolver règlementaire modèle 1858 de marine 1er type.
Revolver règlementaire modèle 1858 de marine 1er type.

Revolver réglementaire français modèle 1858 de marine, troupe, 1er type 3ème version. 6 coups en calibre 12mm à broche, canon acier à 5 pans puis rond à 4 rayures. Baguette à glissière Poinçonné MI. S; Manufacture Impériale Saint Etienne; S 1869. B -am...

- Reste : 29m:22s
petites annonces Naturabuy : REVOLVER LEVAUX Calibre 380 - Be XIXè Très bon  XIX eme Belgique Civil Categorie D
REVOLVER LEVAUX Calibre 380 - Be XIXè Très bon XIX eme Belgique Civil Categorie D

État : Très bon Epoque : XIX emePays : BelgiqueSous catégorie : CivilClassification : Categorie DRevolver à brisure Levaux breveté en 1876 à Liège, capacité 6 coups à simple et double action chambré en calibre 380. Arme nickelée d origine à 95% à l'except...

- Reste : 31m:23s
petites annonces Naturabuy : REVOLVER LE REDOUTABLE par HDH Mle 1888 20 Coups Cal 6.35 - BE XIXè Très bon  XIX eme Belgique Civil
REVOLVER LE REDOUTABLE par HDH Mle 1888 20 Coups Cal 6.35 - BE XIXè Très bon XIX eme Belgique Civil

État : Très bon Epoque : XIX emePays : BelgiqueSous catégorie : CivilClassification : Categorie DSuperbe et rare révolver de la Manufacture d'Armes HDH (Henrion Dassy -amp; Heuschen) à Liège, énorme barillet d'une capacité de 20 coups sur double canons su...

- Reste : 31m:23s
petites annonces Naturabuy : SUPERBE LADYSMITH - 22 LONG
SUPERBE LADYSMITH - 22 LONG

  Revolver Smith Wesson, ladysmith, calibre 22Long. Mécanique parfaite, aucun jeux. Chambres miroirs, canon avec de belles rayures. Plaquettes en nacre d'époque. Nickelage d'origine présent à 95%. Vis en superbe état, jamais écorchées. Marquages sur l'en...

- Reste : 2h 05m:22s
petites annonces Naturabuy : REVOLVER TYPE REICH REVOLVER 83 DOUBLE ACTION Calibre 10,6mm - Belgique XIXé Collection Très bon  Al
REVOLVER TYPE REICH REVOLVER 83 DOUBLE ACTION Calibre 10,6mm - Belgique XIXé Collection Très bon Al

Classification : CollectionÉtat : Très bon Pays : AllemagneEpoque : XIX emeSous catégorie : Reglo EtrangerIntéressant révolver type Reich Révolver modèle 1883 pour la gendarmerie ou un officier allemand, en double action et extracteur type SAA Colt, fabri...

- Reste : 2h 03m:23s
petites annonces Naturabuy : Révolver RAST - GASSER
Révolver RAST - GASSER

Revolver en très bon état mécanique, canon miroir, indextion parfaite, entre-fer parfait. Arme dans son bronzage d'origine, un peu passée au niveau barrillet. Plaquettes de crosse au numéro et sans fissure/choc. Baguette d'éjection et de tenue du barril...

- Reste : 1h 24m:22s
petites annonces Naturabuy : REVOLVER MAQUAIRE CALIBRE 11/73
REVOLVER MAQUAIRE CALIBRE 11/73

Vends revolver Maquaire dit aussi Fagnus Maquaire Complet et d'origine  Bel état avec bronzage d'origine , portant quelques traces du temps , ce revolver ayant 140/145 ans. Très bon fonctionnement en simple et double action  belles rayures de canons , bar...

- Reste : 1h 19m:22s
petites annonces Naturabuy : STARR Army 1863 simple action à percussion, cal 44
STARR Army 1863 simple action à percussion, cal 44

STARR Army 1863 simple action à percussion, cal 44. Toutes pièces au numéro 29614. Il a conservé beaucoup de sa finition avec plus de 70 % de son bleu mat militaire. Le levier de chargement a encore 60 % de son jaspage. L'intérieur du canon a des rayu...

- Reste : 1h 04m:22s
petites annonces Naturabuy : SMITH - WESSON NEW MODEL 3 Canon court Calibre 44
SMITH - WESSON NEW MODEL 3 Canon court Calibre 44

extraction franche et nette surete de chien opérante plaquettes en noyer americain d'origine pas d'autres marquages que ses numeros chien et détente jaspée Calibre 44 (douilles de 44 mag et ogives de 11 mm 73).  Aucun jeu tétes de vis propres bronzage o...

- Reste : 1h 34m:22s
petites annonces Naturabuy : REICH REVOLVER MLE 1883 DE PRESENTATION .
REICH REVOLVER MLE 1883 DE PRESENTATION .

Ce revolver est un mle 1883 et  est en très bon état.C'est un modèle de PRESENTATION ET D'EXPOSIION( non mis en vente).Le fabriquant est la prestigieuse firme F.DREYSE de SOMMERDA. Il n'a pas de numéro de série,ce qui est normal pour un modèle non destiné...

- Reste : 46m:22s
petites annonces Naturabuy : TRES BON SW CAL 38SW  HAMMERLESS 5 COUPS
TRES BON SW CAL 38SW HAMMERLESS 5 COUPS

Je n'ai pas de défauts à signaler sur cette arme en excélent état à tous niveaux....

- Reste : 1h 25m:23s
petites annonces Naturabuy : Rare et ancien revolver à PN type éléphant / africain à 9 coups - calibre 8mm
Rare et ancien revolver à PN type éléphant / africain à 9 coups - calibre 8mm

Rare ancien revolver PN type éléphant ou africain à 9 coups - calibre 8mm calibre 8mm   Marquage EIBAR - à l'étoile - TRADE MARK légères piqûres visibles sur l'ensemble de l'arme, pour autant le métal est toujours parfaitement solide.Vis et une plaque...

- Reste : 13m:23s
petites annonces Naturabuy : Revolver 1892 civil LAMURE - GIDROL
Revolver 1892 civil LAMURE - GIDROL

REVOLVER 1892 CIVIL de LAMURE -amp; GIDROL Tres beau marquage du modèle sur le canon voir photo 6 Bon état general avec piqures très peu profondes sur la carcasse au dessus de la plaquette gauche visible sur la photo 5 Bon canon avec de bonnes rayures,...

- Reste : 1h 25m:21s
petites annonces Naturabuy : Lot collectionneur revolver 1873 et munitions
Lot collectionneur revolver 1873 et munitions

Lot intéressant d'un revolver modèle 1873 fabrications 1880 et un paquets de 18 cartouches poudre noire(oxydées)emballage d'origine année 1885 les plaquettes ne sont pas d'origine et donc pas au numéro, les rayures bien qu'encore visibles sont estompées ....

- Reste : 28m:21s

Le revolver d'essai modèle 1887, réduction de calibre et correction des erreurs du 1873.

revolver d'essai modèle 1887La France souhaite continuer à faire évoluer ses armes de poings (entre autre), pour rester compétitive face à l'allemagne, le grand ennemi depuis la défaite de 1870.

Suite à l'invention de la poudre sans fumée (1884), et l'adoption par la France (et par le Général Boulanger, alors ministre de la guerre) du fusil modèle 1886 Lebel, à cartouches à poudre sans fumée de calibre 8mm, la France souhaite adapter ce calibre à son arme de poing.

On ressort donc le prototype du modèle 1885, et on l'améliore pour en faire le revolver d'essai modèle 1887: réduction du calibre de 11mm à 8mm. Dans les rapports de l'époque du modèle 1887, ce revolver est donc identique au modèle 1885, avec des dimensions réduites.
Il préfigure surtout le futur modèle 1892, tant pas son calibre (8mm), que par son aspect global et une simplification du mécanisme.


Toutefois, la cartouche qu'il utilise est aussi une version annonciatrice de la 8mm92 qui sera utilisée dans le revolver d'ordonnance modèle 1892. Elle est plus courte de 3mm. Voir en bas de page.


Le revolver d'essai modèle 1887

les revolvers modèles 1887 produits à Saint Etienne gardent la finition blanc polie du revolver modèle 1873.

La platine du revolver à aussi évoluée: disparition du ressort de rappel de détente, jugé trop fragile, et réduction de l'enclouage.

Le revolver modèle 1887 garde l'ingénieux système de l'axe de barillet faisant office de tournevis, déjà présent sur le 1873.

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire, marquage de la manufacture de Saint Etienne

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire, marquage du modèle sur le canon

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire, détail du mécanisme

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire, détail du mécanisme

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire, mécanisme ouvert

Crédit photos: Richelieu


Un autre revolver mle 1887:

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire

Revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire, mécanisme ouvert

Crédit photos: JL


Les prototypes sont prêts au début mai et dénommés modèle 1886.
Initialement commandé à 50 000 exemplaires, dans une lettre du Général Boulanger datée du 25 Mai 1886, qui devaient êtres livrés à l'armée au 1er Janvier 1889, le revolver modèle 1887 ne sera finalement livré par la Manufacture d'Armes de Saint Etienne qu'à 1 000 exemplaires. En effet suite à l'adoption du fusil Lebel par l'armée Française, et sa fabrication à la MAS, les ateliers n'ont pas le temps de s'occuper de la commande. C'est seulement le 16 Avril 1887 que l'Etat arrive à arracher une promesse ferme de livraison avant la fin de l'année 1889.

Les 792 premiers revolvers sont livrés en Janvier 1889, testés entre Février et Avril en corps de troupe, et les rapports addressés au Ministère de la Guerre en Mai et Juin.
Le 7 Septembre 1889, le Ministère de la Guerre décide de "surseoir à l'adoption définitive des spécimens tant que toute satisfaction n'est pas donnée".


Caractéristiques technique du revolver modèle 1887

Les caractéristiques du revolver d'ordonnance modèle 1887 sont:

  • calibre: 8mm
  • munition: 8 X 27 mm
  • contenance du barillet: 6 cartouches
  • portée pratique: 25m
  • poids à vide: 900 g
  • longueur: 240mm

Tracé du revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire

Crédit photos: Armes à feux réglementaires, Tome VI, J.Boudriot


Le modèle 1887, gagne en poids (moins 300 g par rapport au 1873) et en confort d'utilisation.
En effet, le modèle 1887 utilise un ingénieux système de débrayage du chien lors de l'ouverture de la portière (système Abadie), ce qui permet, par simple action sur la détente de faire tourner le barillet (sans actionner le chien) et ainsi de pouvoir éjecter les douilles avec la tige éjectrice. Avec ce même système Abadie, on trouve un chien rebondissant, limitant ainsi l'enclouage de la cartouche et améliorant la sécurité de l'arme.

Revolvers d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire

Crédits photo: Les Revolvers Militaires Français, d'Henri Vuillemin

3 revolvers modèles 1887:

  • 1887 numéro F 124: Arme bronzée, surement lors de son utilisation entre 1914 et 1918, lors de la 1ère Guerre Mondiale.
  • 1887 numéro F 544: Portière ouverte.
  • 1887 numéro F 980: Un des derniers livrés par la Manufacture d'Armes de Saint Etienne


Affectation des revolvers modèles 1887 en régiment

Le 29 Août 1888, les 6O premiers révolvers modèle 1887 produits par la Manufacture d'Armes de Saint Etienne (MAS) sont envoyés pour être testés aux Service des Armes Portatives de la STA. Ils possèdent alors un percuteur monté sur le chien, et non sur la carcasse. Il est immédiatement demandé de procéder à une modification afin d'araser le percuteur sur le chien et de le monter sur le bâti. Cette modification est faite sur les armes retournées et sur les ébauches déjà usinées à la MAS.
On ajoute donc un manchon, car le bâti ne possède pas une épaisseur de métal suffisante à cet endroit. Dans ce manchon, on retrouve le percuteur et son ressort, maintenus en place par une goupille.


En Janvier 1889, les revolvers modèles 1887 sont enfin prêts et peuvent êtres envoyés en régiments pour être testés durant 3 mois, selon la répartition suivante:


Corps de troupe Ville Nombre de revolvers mle 1887 perçus
1er Régiment de Cuirrassiers Angers 60
3e Régiment de Cuirrassiers Versailles 60
4e Régiment de Cuirrassiers Lyon 60
11e Régiment de Cuirrassiers Lunéville 60
1er Régiment d'Artillerie Bourges 60
22e Régiment d'Artillerie Versailles 60
23e Régiment d'Artillerie Toulouse 60
25e Régiment d'Artillerie Châlons 60
26e Régiment d'Artillerie Le Mans 60
30e Régiment d'Artillerie Orléans 60
Ecole de Cavalerie Saumur 36
1er Régiment de Dragons Gray 24
27e Régiment de Dragons Châlons (camp de) 24
5e Régiment de Chasseurs d'Afrique Alger 24
12e Régiment de Chasseurs Rouen 24
Légion de Gendarmerie Paris 12
8e Légion de Gendarmerie Bourges 12
14e Légion de Gendarmerie Lyon 12
18e Légion de Gendarmerie Bordeaux 12
19e Légion de Gendarmerie Alger 12


Le revolver modèle 1887 civil, ou modèle 1889/90

Livré à seulement 1000 exemplaire à l'armée Française le 1887 à aussi été fabriqué dans le civil, et vendu pendant quelques années sur les catalogues de la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne (future "Manuf") en tant que "nouveau revolver de l'armée" (ici, catalogue de 1890):

Extrait catalogue Manufrance présentant, en 1890, le revolver modèle 1889/90


Extrait catalogue Rouchouse présentant, en 1891, le revolver modèle 1889/90 sous l'appelation "Nouveau revolver de guerre":

Extrait catalogue Rouchouse présentant, en 1891, le revolver modèle 1889/90


Ici, nous avons même une appelation érronée: "Nouveau revolver de l'armée Modèle 1892" dans le catalogue de la Société Manufacturière d'Armes:

Extrait catalogue de la Société Manufacturière d'Armes présentant le revolver modèle 1889/90, sous l'appelation (erronée) 1892


On le retrouve aussi dans le catalogue Voytier sous l'appelation de "1886 de guerre":

Revolver modèle 1886 de guerre, dans le catalogue Voytier


les versions civiles sont issues d'un modèle de revolver présenté en 1890 par le chef d'escadron Bauret. Il s'agit d'une modification d'un modèle 1887 militaire.

Fabriqué à environ 1500 exemplaires en version civile par la Manufacture de Saint Etienne et en Belgique, il sera vite détrôné par son successeur: le modèle 1892.

La Manufacture de Saint Etienne à produit des 1889/90 de très bonne qualité en reprenant les stocks de pièces initialements destinés à la commande militaire.

Tracé d'étude du revolver modèle 1889/90, par l'atelier d'étude de la MAS

Tracé d'étude du revolver modèle 1889/90, par l'atelier d'étude de la MAS (J. Bauret)


Comparaison entre un revolver mle 1887 militaire et un revolver modèle 1887 civil (1889/90) de fabrication belge:

Comparaison revolver d'ordonnance modèle 1887 contrat militaire et fabrication civile

Crédit photos: JL


Revolver modèle 1887 - 1889/90 civil fabriqué à Saint Etienne

Revolver Modèle 1889/90 fabriqué à la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne.
De très bonne facture ce revolver fut acheté par l'officier de réserve Maurice Blachère (1861 - 1937) entre 1889 et 1891, et utilisé lors de la 1ère guerre mondiale.

Albert François Auguste Maurice Blachère d'Amoreux

Sous-Lieutenant Albert François Auguste Maurice Blachère, en 1881, alors au 19e régiment d'artillerie de campagne, à Nîmes.


Revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne et palmes d'officier d'académie (vers 1900-1930)


Ce revolver modèle 1887 civil possède un marquage "LG" suivi d'un numéro de série. Le "LG", pour "Lamure et Gidrol" présent sur le barillet (face avant) et à l'intérieur de la crosse, indique une fabrication par Lamure et Gidrol, pour la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne.


Le revolver est bronzé, à l'exeption du mécanisme, de la portière et de la baguette d'éjection.

Revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne

Revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne


Détail du marquage de Saint Etienne sur la carcasse et les poinçons sur le barillet (notez le "LG" à l'avant, sur la 3e photo):

Marquages revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne

Marquages revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne

Marquages revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne


Marquage sur le dessus du bâtit: "Manufacture Française d'Armes Saint Etienne":

Marquages revolver 1887 1889/90 civil de Saint Etienne


Détails du percuteur rapporté sur la carcasse:

Détails du percuteur rapporté sur la carcasse revolver 1889/90 1887


Détails du mécanisme (notez la finition bouchonnée du mécanisme):

Détail du mécanisme revolver 1889/90


Comparaison avec les autres revolvers d'ordonnance


Comparaison entre le revolver modèle 1887 civil (1889/90) et un revolver modèle 1873:

Comparaison d'un modèle 1887 civil (1889/90) et un revolver modèle 1873:

  • un revolver modèle 1887 civil de la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne (modèle 1889/90)
  • un revolver modèle 1873 réglementaire (MAS)

comparaison entre un revolver modèle 1873 et un 1887

comparaison entre un revolver modèle 1873 et un 1887

comparaison entre un revolver modèle 1873 et un 1887


Comparaison des mécanismes entre un modèle 1892 (civil) et un modèle 1887 civil (1889/90)

Voici la comparaison des mécanismes de 2 revolvers sortis de la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne (fabrications civiles):

  • un revolver modèle 1887 civil de la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne (modèle 1889/90)
  • un revolver modèle 1892 de fabrication civile (Lamure & Gidrol, pour la Manufacture d'Armes et Cycles de Saint Etienne, fabrication d'avant 1896)

Comparaison revolvers mle 1887 et 1892 civils

Comparaison mécanismes revolvers mle 1887 et 1892 civils

Comparaison mécanismes revolvers mle 1887 et 1892 civils


Comparaison des mécanismes des revolvers modèles 1873, 1887 et 1892

Comparaison des mécanismes entre:

  • un revolver modèle 1873 réglementaire (MAS)
  • un revolver modèle 1887 civil de la Manufacture d'Armes de Saint Etienne (modèle 1889/90)
  • un revolver modèle 1892 de fabrication civile (Lamure & Gidrol, pour la Manufacture d'Armes de Saint Etienne, fabrication d'avant 1896)

comparaison entre un revolver modèle 1873, un 1887 et un 1892

comparaison des mécanismes entre un revolver modèle 1873, un 1887 et un 1892

Cette comparaison des mécanismes se fait sur fond de l'Artillerie Spéciale: képi et fourragère (décernée le 29/07/1919) du sous-lieutenant Marie Joseph Paulin François Bastide de Malbosc (1893 - 1951), de l'AS 322 (503° RAS, 8° BCL), sur Chars Renault FT 17.


Citation de l'AS 322, à l'ordre de la 12° DI (Ordre n° 329 du 13 Novembre 1918) :

Citation de l'AS 322, à l'ordre de la 12° DI (Ordre n° 329 du 14 Novembre 1918)

Source: Historique du 503e régiment d'artillerie d'assaut.

"La compagnie de chars 322 a, dans la journée du 1° Novembre 1918, sous le commandement du Lt Courtois et du Sous-Lieutenant de Malbosc, accompagné jusqu'à l'Escaut deux régiments d'infanterie de la 12° DI, mettant en fuite les mitrailleuses ennemies restées sur la rive ouest de ce fleuve, après avoir effectué, depuis la veille et d'une seule traite; le parcours d'Ingelmunster-Bosch à l'Escaut, soit environ 40 Kilomètres."

Le sous-lieutenant François de Malbosc recevra la croix de guerre, suite à cette citation.

Sous-Lieutenant de Malbosc

Issu des 7e cuirassiers (04/04/1913), passé par les 14e escadron du train des équipages puis 8e escadron du train (6 Novembre 1915), il passera ensuite dans l'artillerie spéciale, avec une première affectation au 81e régiment d'artillerie d'assaut (81e RAL) (02/01/1917) qui deviendra le 500e régiment d'artillerie d'assaut (500e RAS) le 01/05/1918 (nommé Maréchal des Logis le 03/05/1917), avant d'atterrir au 503e Régiment d'Artillerie Spéciale le 10 Juin 1918 (nommé Sous-lieutenant de réserve le 23 octobre 1918).

Voir ici pour en savoir plus sur son parcours.


Revolver modèle 1887 - 1889/90 civil, fabriqué en Belgique

Exemplaire Belge d'un revolver modèle 1889/90. Il porte les poincçons Belges situant sa fabrication entre 1887 (plus vraisemblablement 1889) et 1893.
La fabrication de l'arme est de bonne facture.

La finition du mécanisme est bouchonnée, et il comporte une clé de démontage.

Le bout du canon diffère de la version civile Française, mais est conforme à l'exemplaire militaire Français.

Revolver 1889/90 de fabrication civile Liègeoise

Revolver 1889/90 de fabrication civile Liègeoise

Revolver 1889/90 de fabrication civile Liègeoise: poinçons Belges

Revolver 1889/90 de fabrication civile Liègeoise: mécanisme

Revolver 1889/90 de fabrication civile Belge (Liège)

Crédit photos: LittleGun

Informations et photos complémentaires sur ce revolver: littlegun.be.


Un autre:

Revolver modèle 1887 de fabrication civile (Belgique): détail du mécanisme

Crédit photos: JL


Revolver modèle 1887 - 1889/90 civil à canon court, fabriqué en Belgique

Exemplaire d'un revolver modèle 1889/90 civil, à canon court (2,5 pouces):

Revolver 1889/90 à canon court

Revolver 1889/90 à canon court

Revolver 1889/90 à canon court

Crédit photos: Gavach

Il possède un double poinçonnage: Saint Etienne et Liège.

Cet exemplaire est chambré en 9,4mm Nagant.


Revolver modèle 1887 - 1889/90 civil en calibre 320

Cet exemplaire de revolver est très proche d'un modèle 1889/90 (1887 civil), mais il en diffère par quelques points:

  • Calibre: 320
  • Ouverture de la portière d'accès au mécanisme: taquet pour libérer la portière
  • Gravure légère de motifs floraux
  • Chien avec percuteur (le percuteur n'est pas directement sur la carcasse du revolver)
  • Pas d'anneau de dragonne

Il s'agit d'un modèle fabriqué à Saint Etienne (manufacture civile), comme l'indique le poinçon sur le barillet.

Revolver 1889/90 calibre 320, coté gauche

Revolver 1889/90 calibre 320, coté droit

Revolver 1889/90 calibre 320, coté gauche

Revolver 1889/90 calibre 320, mécanisme


Revolver modèle 1887 - 1889/90 civil à canon court, fabriqué par Lamure & Gidrol

Revolver fabriqué par les armuriers Lamure et Gidrol, et présenté à la Manufacture de St Etienne pour adoption, mais non retenu.

Ce revolver mle 1889/90 présente un canon légèrement plus court que les modèles civils généralement rencontrés, et il n'a pas son anneau de calotte.

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol, marquage Saint Etienne

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol ouvert

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol, canon court

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol, détail du percuteur sur la carcasse

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol: mécanisme et pièces internes bouchonnées

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol: mécanisme et pièces internes bouchonnées et marquage Lamure & Gidrol

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol: Marquage Lamure & Gidrol

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol: numéro sur la crosse

Revolver 1887 - 1889/90 Lamure et Gidrol, crosse

Crédit photos: poudrenoire-free-fr.superforum.fr


La cartouche du revolver modèle 1887

La première cartouche de 8mm, réalisée pour les essais balistiques du revolver modèle 1887

La réduction du calibre des armes de poing de 11mm à 8mm nécéssite de créer une nouvelle cartouche.

Cette demande de réduction du calibre pour les revolvers émane du Général Boulanger, nouvellement arrivé au ministère de la Guerre, en 1886, et persuadé des meilleures performances des petits calibres.

Sur les deux premiers prototypes de revolvers modèle 1887 créés, alors que le premier est envoyé à Saint Etienne, le second est envoyé à la poudrière militaire du Bouchet, afin de faire réaliser la cartouche correspondante à ce nouveau modèle de révolver militaire.

Début 1887, pour les premiers essais de tir du revolver modèle 1887 (8 Février 1887), la poudrière du Bouchet fournie 1000 cartouches. Ces cartouches sont munies d'une balle en plomb pure, graissée, avec un calepin en contact direct avec la poudre, maintenue dans l'étui par un simple serrage. La dose de poudre noire superfine est de 0,7 gramme. Lors de ces essais, on note donc des incidents, la balle se séparant trop facilement de l'étui.

Une fois les armes distribuées en corps de troupe (Janvier 1889), c'est encore la poudrière du Bouchet qui fournit les cartouches nécéssaires pour tester les revolvers modèles 1887.

Suite à ces premiers essais, les premiers retours concernant la cartouche ne sont pas bons:
"La cartouche ne donne pas satisfaction, trop d'enclouage, pas assez de pénétration et de justesse et nombre d'entre elles ne partent même pas" (note addressée au Comité Technique de l'Artillerie).


tracé de la première cartouche pour le revolver mle 1887

Premier tracé de la cartouche de 8mm, à gauche, et tracé de la cartouche du revolver modèle 1882 suisse à droite. Extrait du rapport du 8 Février 1887, établi par la commission de Versailles.


La cartouche de 8 mm Non Réglementaire de la SFM

Suite à ces retours, on peut en déduire que la cartouche de 8mm à été améliorée, puisque'en 1891, dans les catalogues proposant à la vente le "Nouveau Revolver Réglementaire" (donc le modèle 1887 civil, ou 1889/90), on y vante les qualités de la nouvelle munition en 8mm.

Exemple: catalogue de la Manufacture Française d'Armes de Saint Etienne, en 1890:

Extrait catalogue Manufacture Française d'Armes présentant, en 1890, le revolver modèle 1889/90


Désormais, ce n'est plus la poudrière militaire du Bouchet qui fabrique ces cartouches, mais la Société Française de Munitions (SFM) qui sort une cartouche à poudre noire, assez proche de la future munition réglementaire.

catalogue de la SFM de 1912, présentant les cartouches de 8mm réglementaires et non réglementaires

Catalogue de la SFM de 1912, présentant les cartouches de 8mm réglementaires et non réglementaires


tracé SFM N°10701 de la cartouche de 8mm non réglementaire pour le revolver mle 1887Le tracé N°10701 de la SFM (Avril 1891) présente cette cartouche dont la longueur est de 33 mm.
La cartouche chargée de 0,70 à 0,75 g de poudre noire fine, peut recevoir plusieurs types de projectiles : balle plomb durcie à l'antimoine (5%) et terminée par un méplat (diamètre: 8,18 - 8,20 mm, longueur: 15 mm, diamètre du méplat : 4 mm, poids: 6,68 g), balle calepinée en plomb pur (diamètre: 8 - 8,05 mm, longueur: 13 mm, poids: 6,33 g) et balle plomb chemisée maillechort (diamètre: 8,15 - 8,20 mm, longueur: 13 mm, poids: 5,25 g), une bourre de cire séparant la charge du projectile.

L'étui est à bourrelet, pourvu d'un amorçage Berdan à deux évents. Les mesures sont:

  • longueur de l'étui: 24 mm
  • diamètre au collet: 8,65
  • diamètre à la base: 8,95 - 9,05
  • diamètre du bourrelet: 10,15

On notera donc que cette cartouche présente un étui de 24mm, soit plus court de 3mm que l'étui pour le revolver modèle 1892.


Pendant des années, la SFM sera seule à produire cette munition, vendue sous le nom de 8 mm non réglementaire ou 8 mm NR. En cours de fabrication, cette cartouche connaîtra une certaine évolution, puisque deux diamètres de projectile vont se succéder.
Les marquages des culots de ces cartouches sont absents ou peu significatifs, puisqu'ils ne reprennent que les marques habituelles de la firme : SFM, deux étoiles et deux G entrecroisés.

Culot d'une cartouche 8mm non réglementaire, fabriquée par la SFM

Culot d'une cartouche 8mm non réglementaire, fabriquée par la SFM.


Plusieurs pistes peuvent évoquer la création de cette munition spécifique, dont le premier tracé date d'Avril 1891:

  • Mise en concurrence d'un projet de munition par la Division Technique de l'Armement, vers 1890, avec cahier des charges précis (calibre, vitesse, énergie, ...), comme cela avait été fait pour la cartouche du revolver modèle 1873, en 1890. Ce tracé de la SFM pourrait venir de là.
  • En 1891, le Service Technique de l'Armement (STA) commence l'étude du prototype de revolver "à pompe", et arrête l'étude du revolver modèle 1889/90. La Manufacture Française d'armes de Saint Etienne acquiert l'autorisation de fabriquer et vendre ce revolver: le modèle 1887 civil. Comme il n'existait pas de cartouches pour ce revolver, La SFM aurait entrepris la fabrication d'une minition non réglementaire pour cette arme à usage civil.

    • Cette munition de 8mm non réglementaire servira, plus tard, de base pour la création de la 8mm "tue-tue", très proche.


      Le conditionnement des cartouches de 8 mm Non Réglementaire de la SFM

      Boîte de 25 cartouches pour révolver non réglementaire calibre 8mm balle plomb à méplat, par la SFM:

      Boîte de 25 cartouches pour révolver non réglementaire calibre 8mm balle plomb à méplat, par la SFM


      Boîte de 25 cartouches pour révolver non réglementaire calibre 8mm balle blindée (balle plomb chemisée maillechort):

      Boîte de 25 cartouches pour révolver non réglementaire calibre 8mm balle blindée (balle plomb chemisée maillechort)


      A gauche : Boîte de 25 cartouches pour révolver non réglementaire calibre 8mm balle blindée (balle plomb chemisée maillechort). Ces munitions sont vendues par l'armurier parisien Lainé (8, rue de Rivoli), à droite : une cartouche 8 mm non réglementaire à balle blindée.

      Boîte de 25 cartouches pour révolver non réglementaire calibre 8mm balle blindée (balle plomb chemisée maillechort) et cartouche

      Source: Gazette des Armes n°211

Partager https://www.revolver1873.fr/revolver-1887.php sur Facebook Partager https://www.revolver1873.fr/revolver-1887.php sur Twitter


NB NaturaBuy