Le Revolver d'ordonnance
Français modèle 1873


Mle 1873
  • Revolver d'ordonnance modèle 1873

    Le revolver d'ordonnance modèle 1873

  • Revolver d'ordonnance modèle 1873, sur le fanion du 106e Bataillon de Chasseurs Alpin

    Revolver d'ordonnance modèle 1873, sur le fanion du 106e Bataillon de Chasseurs Alpin

  • Marquage de la Manufacture d'Armes de Saint Etienne

    Marquage de la Manufacture d'Armes de Saint Etienne

  • Marquage Modèle 1873, sur le dessus du canon

    Marquage Modèle 1873, sur le dessus du canon

  • Marquages du revolver d'officier d'infanterie modèle 1873

    Marquages du revolver d'ordonnance modèle 1873

Un peu plus sur le revolver d'ordonnance modèle 1873:


Articles sur le 1873 et les revolvers d'ordonnance Français:

NEW



Le Revolver d'ordonnance Français modèle 1873 (Chamelot-Delvigne)

revolver 1873

Qu'est ce que le revolver d'ordonnance modèle 1873?

Le revolver d'ordonnance modèle 1873 est le premier revolver moderne adopté par l'armée Française suite à la défaite de 1870. Fabriqué à la Manufacture d'armes de Saint Etienne à plus de 335 000 exemplaires , il est représentatif d'un savoir faire armurier de qualité, mais possède une munition (calibre 11mm à poudre noire) trop peu puissante, imposée par les militaires.


Genèse du revolver d'ordonnance modèle 1873

La Guerre de 1870 contre la Prusse se termine, et la France, perdante du conflit, ne peux que constater que ses armes de poing sont devenues obsolètes. Elle n'a pas su tirer parti des leçons des guerres précédentes (et notamment de la guerre de Sécession (1861-1865), où le monde entier a refusé de voir ce qu'était la guerre moderne), et va donc lancer une commission d'étude dès 1871 pour doter son armée d'une arme de poing plus moderne.


Après le concours de 1872, c'est le Chamelot-Delvigne qui sortira vainqueur des tests, et sera adopté en 1873, sous l'appellation officielle de Revolver d'officier d'infanterie modèle 1873, jusqu'en octobre 1874, où il deviendra le revolver d'ordonnance modèle 1873 (ou Chamelot-Delvigne 1873, du nom de ses concepteurs).
Il sera d'abord testé dans divers corps de troupe, ce qui ammenera quelques demandes de modifications sur l'arme (voir le numéro de série F3, dans le tableau de recensement).
Elles seront mises en place, et l'armée Française l'adopte en 1874.

Le revolver modèle 1873 est fabriqué à plus de 350 000 exemplaires et il sera distribué à la gendarmerie, la cavalerie, l'armée de terre, la marine, la coloniale, l'artillerie, ...


Les premiers exemplaires fournis présentent quelques modifications avec les exemplaires qui suivrons: le marquage "Mle 1873" sur le dessus du canon est légèrement plus petit que les 2cm des modèles postérieurs, tout comme la crête de baguette, et la vis de la plaque de recouvrement qui n'est pas traversante. Ces modifications se retrouvent au moins sur les 700 premiers numéros de série (constaté sur les F 3, F 461, F 672 et F 674, mais pas sur le F 1104).
Il est dit qu'une partie de ces premiers modèles furent livrés à la gendarmerie.


Le revolver modèle 1873 tire une munition de 11mm (la 11mm73), à poudre noire et ogive en plomb, qui ne développe pas une puissance suffisante (130 m/s), et qui sera modifiée pour donner la cartouche modèle 1873-90, qui lui redonnera une certaine puissance (190 m/s), même si toujours à poudre noire...


Le Revolver d'infanterie modèle 1873


L'arme sera utilisée pendant plus de 100 ans et dans différents conflits: lors de la première guerre mondiale, aux mains des combattants Français, lors de la deuxième guerre mondiale, aux mains des équipages du train et des artilleurs puis aux mains de la résistance, en Indochine, en Algérie ainsi que dans les colonies - second empire colonial Français - (principalement pour la version du 1873 de marine), en Chine, Indochine, Tonkin, Afrique, ... où il gagnera son surnom "le colonial").
Il sera ensuite reversé aux gendarmes, à la police, aux postiers, aux convoyeurs de fonds, ...
Les derniers en services dans les administrations et l'armée seront réformés dans les années 1950 (troupes coloniales, eaux et fôrets, ...).


Le revolver modèle 1873 inspirera différents revolvers dans d'autres pays, comme le Bodeo (1889) en Italie ou des modèles civils, construits à Saint Etienne ou en Belgique. D'autres, enfin, seront exportés, notamment en Grèce ou Serbie, ou encore dans les colonies, et d'autres seront construits à Saint Etienne pour, notamment, la Suède (marqués Sutterlin et Lippmann ou Henry).


En 1874, l'armée adopte une version améliorée: Le revolver d'ordonnance pour officier modèle 1874.
Il se distingue du modèle 1873 par un bronzage noir, un barillet cannelé, et il est légèrement plus court et moins lourd. Il sera distribué aux officiers (production: 37 200 exemplaires).

Revolver d'ordonnance mle 1874


Ces 2 modèles de revolver d'ordonnance seront remplacés plus tard par le revolver d'ordonnance modèle 1892, tirant une munition de 8mm, la 8mm92, aussi appelée 8mm Lebel (8 X 27mm), développée à la base pour le revolver modèle 1887.

Revolver d'ordonnance mle 1892


Revolver d'officier d'infanterie mle 1871 d'essai

La naissance du revolver modèle 1873

En 1872 a lieu un grand concours destiné à pourvoir l'armée de terre de son premier revolver réglementaire. C'est le Chamelot Delvigne qui en sortira vainqueur, et deviendra, après quelques modifications, le modèle 1873.
(Articles en cours de rédaction)

à venir

La longue carrière du revolver modèle 1873

Le revolver 1873: une longue carrière

De la fin du Second Empire à la guerre d'Algérie, en passant par les colonies, 2 guerres mondiales (soldats et résistants) et l'Indochine, nous sommes, ici, en présence d'un des revolvers ayant eu la plus longue carrière dans l'armée Française.
(Article en cours de rédaction)

à venir

Revolvers mle 1873 et mle 1887, précurseur du 1892

Les remplaçants du revolver modèle 1873

Le revolver d'ordonnance modèle 1873 sera rapidement complété, puis remplacé par le modèle 1874, plus léger. Ensuite, afin d'apporter quelques modifications, appaîraitrons le modèle 1885, puis le modèle 1887, et enfin le modèle 1892.

Modèle 1874

Modèle 1887